27 octobre 2017 Rio Mavuba

Rio Mavuba : « C’était dur de rester en France et de jouer ailleurs qu’à Lille »

Canal+ a consacré un reportage sur Rio Mavuba. L’occasion pour le principal intéressé de revenir sur son choix de rejoindre Prague. « C’est sympa comme ville. Je suis là, toujours vivant, ne vous inquiétez pas (sourire). Je sais que ça a surpris mais j’ai tout simplement choisi Prague parce que c’était un club qui m’offrait l’opportunité de jouer la Coupe d’Europe. Malheureusement, on s’est fait éliminer lors des tours préliminaires de l’Europa League. Mais surtout, c’est un club qui est fait pour jouer le titre. Pour moi, c’était dur de rester en France et de jouer ailleurs qu’à Lille […] Si tout se passe bien, je pense que ça sera mon dernier contrat ».

 

bandicam 2017-10-27 20-10-44-133

 

L’ancien joueur des Girondins est également forcément revenu sur son départ du LOSC et de ce fameux ‘loft’. Il confirme cependant qu’il devrait bien revenir dans le Nord à la fin de sa carrière. « Je pense que comme ça me l’a été indiqué, il y avait un nouveau projet et ils ne comptaient pas sur moi. On a bien vu que c’est un projet avec de jeunes joueurs avec un fort potentiel et on va dire que je ne suis plus tout jeune. Evidemment que j’aurais aimé qu’on me traite autrement, ça serait mentir si je disais non. J’aurais aimé que ça se passe différemment. Maintenant, je vois que beaucoup de clubs procèdent comme ça, dès qu’ils ne comptent plus trop sur un joueur, il est mis à part. Je trouve ça dommage. Heureusement qu’on était nombreux dans ce loft. On se disait qu’on pouvait faire un bon championnat avec l’équipe du loft (sourire). Je n’en veux pas à Marcelo Bielsa, j’ai toujours respecté les choix de mes entraîneurs. Après c’est sûr que si j’avais été là, j’aurais aimé montrer de quoi j’étais capable mais j’ai respecté, c’est un choix. Ils ont voulu partir sur une autre direction. C’est lui qui a fait ses choix, c’est lui le premier responsable. Je pense qu’il assume. En tout cas, il ne se cache pas derrière ça, on ne peut pas lui reprocher ça […] C’est vrai que c’était un accord que j’avais eu avec Michel Seydoux et qui a été conservé par la nouvelle direction. Peut-être un jour devenir entraîneur des jeunes. Le terrain, c’est là où je me sens le mieux ».

 

Mots-clés: , , , , , , , ,