[J22] Rio : « On n’a pas le droit »

Le capitaine lillois, Rio Mavuba, a analysé la défaite du LOSC face à Troyes à domicile (1-3). Lille reste sur trois défaites et peut nourrir de grands regrets au vu de la physionomie du match. Les Dogues devront se rattraper mardi, contre Bordeaux, en demi-finale de la Coupe de la Ligue.

 

« C’est difficilement explicable, parce que pendant plus d’une heure on a la maitrise du match. C’est dommage de ne pas mettre le second but, ça les fait rester dans le match. Sur une action anodine ils égalisent et là on perd le fil du match. Ce n’est pas normal. Vu où on est, on doit lutter pour le maintien et on avait l’occasion de basculer vers le haut. C’est dur à expliquer, il va falloir qu’on analyse ça à fond. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il faut qu’on change quelque chose parce que ça ne peut pas continuer comme ça […] Rares sont les matches où on a pris trois buts, et là on n’avait pas été en danger jusqu’au premier but et derrière… C’est qu’il y a quelque chose à changer. Il faut absolument une réaction. On a un match qui arrive mardi, et qui va peut-être nous donner de l’air. Mardi, il va falloir tout donner et ce qui reste la priorité, le championnat, il va falloir vite aller chercher des points […] On comprend la colère des supporters. On n’a pas le droit de perdre un match comme ça. On peut perdre des matches mais pas de cette manière-là. C’est vraiment un constat d’échec ce soir. Cela fait mal, mais il faut réagir. Mardi, c’est une occasion d’aller au Stade de France, de pouvoir faire plaisir aux supporters, parce qu’on comprend leur frustration. Il faut avoir une réaction, parce qu’on reste sur trois défaites, ça fait beaucoup »

 

 

[J21] Rio en conf’ avant Bordeaux

Présent en conférence de presse d’avant Bordeaux-Lille, Rio Mavuba s’est exprimé sur son prochain adversaire en Ligue 1, mais aussi en Coupe de la Ligue quelques jours plus tard. A noter que le Matmut Atlantique, appelé communément par les supporters bordelais le Stade René Gallice, sera une première pour l’ancien bordelais, n’ayant connu que Lescure.

 

« Comme nous, ils restent sur 7-8 matches où ils sont invaincus. Ils ont su réagir aussi après une période difficile qu’ils ont eu en début de saison. Ils ont eu cette élimination en Europa Ligue aussi… Je pense qu’ils sont un peu libérés de ça. Ça reste quand même une belle équipe de ce championnat, je trouve. Ils ont des joueurs de talent. Aller à Bordeaux, ça reste toujours compliqué, c’est une des belles équipes du championnat […] Ce match de championnat sera important pour la Ligue 1 mais aussi pour le match de Coupe de la Ligue, dans les têtes. C’est la troisième fois qu’on va jusqu’en demi-finale de Coupe de la Ligue. Cette fois, ça serait bien de franchir cette étape ».

 

 

[CdL] Le LOSC en demi-finale !

Au terme d’un match compliqué, d’une prolongation et de tirs au but, le LOSC s’est finalement imposé en terre bretonne, à Guingamp (0-0, TAB 2-4). Pour l’anecdote, Rio a été le seul lillois à manquer son tir au but mais ses coéquipiers ont fait preuve de sang froid et de solidarité en réussissant le leur. D’ailleurs, le capitaine des Dogues préféra le prendre avec humour : « Vincent est là pour ça, pour arrêter les frappes. Moi, je suis là pour faire des passes, d’ailleurs j’en ai fait une au gardien adversaire (rires) ». Le club nordiste accède donc au dernier carré de cette Coupe de la Ligue et rencontrera Bordeaux le mardi 26 janvier 2016 à 21 heures, à domicile. L’occasion de re-goûter une nouvelle finale de Coupe face à Paris ou Toulouse.

 

Rio de son côté rentra à la 91ème minute de jeu à la place de Florent Balmont.

 

La réaction de Rio, via L’Equipe

 

«On était plus contents de la qualification que du contenu de notre rencontre. On n’a pas forcément fourni un grand match. Enfin, Vincent a fait un grand match. Ce qui est intéressant, c’est qu’il y a eu du turnover et que les jeunes ont répondu présent. Avec l’enchaînement des matches, cela donnera une opportunité à tout le monde. A nous de saisir notre chance […] Il est normal que tout ne soit pas parfait. Déjà, il a fallu retrouver la confiance après notre début de saison. Là, on retrouve le goût de la victoire. Les jeunes doivent se mettre dans le bain. Il n’y a pas tout le temps eu un onze de départ type. Il faut pourtant qu’on arrive à avoir une base solide, un style. On reste fragiles. C’est encore léger dans le contenu. On le voit dans notre début de match à Toulouse (1-1, 19 décembre). Et notre première période à Guingamp. On peut vite être menés, ça change le cours du match. Bien sûr, il y a du progrès mais il n’est pas assez significatif. On est capables de faire mieux. Il faut vite corriger le tir, car on peut vite basculer au classement. Être efficace dans nos temps forts, contre Nice notamment. On doit être plus concentrés et plus impliqués. Quand c’est le cas, il est dur de nous prendre à défaut. La qualification n’est donc pas du tout une référence. Si on veut durer, on doit être plus constants. Et gommer cette irrégularité ».

 

 

La joie du vestiaire

 

[J20] Un nul face à Nice

C’était pourtant Yassine Benzia qui avait ouvert rapidement le score (11ème minute), mais Niklas Hult égalisa à la 45ème minute de jeu. Au final, le LOSC ne prit qu’un point à domicile et reste à la 13ème place de la Ligue 1 avec 25 points.

 

Rio Mavuba joua toute la rencontre en qualité de capitaine.

 

Ses statistiques :

 

90 minutes de jeu

41 ballons joués

14 ballons gagnés

5 ballons perdus

78% de passes réussies

5 coups francs tirés

4 fautes subies

3 fautes commises

 

 

Sa réaction en vidéo