Rio : « On les a bougés, ils ont été sans réaction »

Si en première période les Dogues ont cruellement manqué d’imagination, laissant ainsi l’Olympique Lyonnais mener au score et avoir la possession de balle, la deuxième période sera toute autre. C’est d’abord par Idrissa Gueye que Lille réduira le score à la 56ème minute des suites d’un beau mouvement collectif. Puis, quatre minutes plus tard, Rony Lopes donnera l’avantage à son équipe. Le match sera ensuite une succession d’attaques des deux équipes, sans qu’aucun d’elle ne marque un but supplémentaire, mais rendant le match plaisant.

 

Pourtant mal partis en encaissant rapidement un but, les joueurs lillois ont donc finalement repris le dessus avec leur cœur, avec leur volonté de renoue avec leur public et surtout la victoire. Trois points précieux face au leader du championnat.

 

Rio a bien entendu débuté la rencontre, en qualité de capitaine. Il a joué 90 minutes et voici ses statistiques.

 

33 ballons joués

13 ballons gagnés

11 ballons perdus

57% de passes réussies

2 fautes commises

4 fautes subies

 

 

La réaction de Rio

 

On est vraiment passé à côté de notre première mi-temps. Je pense que ce but rapide nous a un peu cassé les jambes. Déjà qu’on n’avait pas une grande confiance à domicile… On sent qu’il y a un peu de tension mais on doit passer au-dessus de ça. En deuxième mi-temps, on l’a vu, avec de l’envie, en défendant en avançant surtout, on les a bien embêtés, et je pense que Lyon s’est vu un peu trop beau peut-être à la mi-temps. On les a bougés, ils ont été sans réaction, tant mieux pour nous. A la mi-temps il y a eu le discours du coach et nous on s’est dit les choses, qu’on n’avait rien à perdre et si on continuait comme ça on allait perdre le match… On a de la réussite, on met un très beau deuxième but et le premier est beau aussi parce qu’il y a beaucoup d’envie dans l’action d’Idri. C’est vraiment bien parce qu’on avait besoin de ces trois points. On ne va pas faire la fine bouche, revenir au score contre le leader et l’emporter, c’est vraiment une bonne chose.

 

 

 

 

Rio : « On pensera à lui samedi »

Ancien attaquant du LOSC, Jean Lechantre nous a quittés jeudi dernier. L’actuel capitaine de Lille a tenu à rendre hommage à un grand homme qu’il avait rencontré il y a quelques mois, après les titres de Champion de France et de Coupe de France.

 

« C’est un membre du LOSC qui nous quitte aujourd’hui. Il a tout gagné dans les années 40, c’est quelqu’un qui avait l’amour du LOSC, j’ai eu la chance de le rencontrer il y a quelques mois. Il était toujours passionné et avait toujours les souvenirs de sa grande époque. Il me parlait du LOSC et était très heureux parce que cela faisait longtemps qu’il n’avait pas vu le LOSC gagner. Il était fier de ce qu’on avait fait. Aujourd’hui, les joueurs et les supporters de Lille ont une pensée pour lui et sa famille. Il faisait partie de ces joueurs qui ont toujours défendu les couleurs du LOSC, et qui aimaient ce club. C’est important de lui rendre hommage et on pensera bien évidemment à lui et sa famille samedi ».

 

L’hommage du LOSC et de Mavuba à Lechantre par LOSCTV

Rio : « Le LOSC, une belle histoire d’amour »

 

En début de semaine, Rio a été interrogé par Football365 dans le showroom d’Adidas. Il est tout d’abord revenu sur cette dernière victoire face à Montpellier à l’extérieur. « Ça fait du bien de retrouver le goût de la victoire. On vit une saison plutôt compliquée donc gagner à l’extérieur pour la première fois depuis la deuxième journée je crois, c’est toujours bien. Ça montre surtout qu’après l’élimination face au PSG, nous n’avons pas lâché et nous avons su réagir tout de suite ». Les quelques derniers mauvais résultats sont explicables. « Depuis que je suis à Lille, c’est la première fois que je vois autant de monde à l’infirmerie. En plus, nous avions un calendrier lourd. Pas mal de choses font que nous en sommes là ».

 

Capitaine du LOSC, Rio ne néglige pas son rôle au sein du vestiaire. « C’était un élément important de ma causerie de capitaine avant le match à Montpellier […] Mon rôle est important et il fallait que j’intervienne là-dessus. Après, on a aussi la vie d’un club. Il faut respecter l’institution qu’est le LOSC. On a beaucoup d’employés, de salariés, de supporters… C’est la moindre des choses que de bien terminer ». Car s’il n’a jamais caché que Bordeaux est son club de cœur, il sait pertinemment que Lille est le club avec qui il a gagné ses trophées majeurs en France, et a pour celui-ci un attachement particulier. « C’est une belle histoire d’amour. Bon, on dit que les histoires d’amour finissent mal en général mais là, je ne sais pas ce que ça va donner. Il n’y a pas de raison que ça finisse mal. J’ai beaucoup de respect pour le club qui m’a beaucoup apporté. Moi, j’ai toujours tout donné pour ce club […] le LOSC aura marqué ma carrière […] mon fils est né dans le Nord, j’y ai noué pas mal d’amitiés, j’ai été très bien accueilli, ma famille aussi. C’est une très belle région. Le climat est plus compliqué (rires). Mais c’est une très belle région où je prends énormément de plaisir à travailler et à rencontrer les gens ». 

 

En fin de contrat à l’issue de cette saison, Rio, bien que pleinement concerné sur le fait de terminer convenablement la saison 2014-2015, ne cache pas ses envies de retrouver l’étranger après la parenthèse Villarreal. S’il ne nie pas sans confirmer pour l’AS Roma, il sera difficile pour lui d’évoluer dans un autre club français. « Après Bordeaux et Lille, ça serait compliqué de jouer pour un autre club. Mais on dit aussi ‘jamais deux sans trois' ». Ce choix sera crucial pour la suite de sa carrière et l’Euro qui arrive. « Didier Deschamps a l’avantage de connaître certains joueurs, dont moi qui ont fait cette compétition. A moi d’être performant avec le LOSC, même si on n’a pas encore été très réguliers, et après on verra ».

 

 

Makala 4

 

 

Rio terminera pas un évènement qui lui/vous tient à cœur, « Une nuit à Makala », pour son association les Orphelins de Makala. Il vous donne rendez-vous au Zénith de Lille le 13 avril prochain (réservez vos places ICI), vous promettant une fois encore une belle fête au profit d’une belle cause. Il en profite pour remercier son équipementier, toujours présent à ses côtés depuis le début, Adidas. « Les joueurs ont valeur d’exemple pour les jeunes qui s’identifient pas mal à nous. On véhicule une image. Celle d’Adidas me correspond. Ça fait dix ans que je suis sous contrat avec eux, j’en suis fier. Ils représentent l’amour du sport et la performance. Ça me ressemble aussi. Mon équipementier est venu me proposer un coup de main dans mon association. Leur geste témoigne des valeurs qu’on partage ».

 

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI

Rio Adidas2

[J24] Trois points précieux à l’extérieur

 

 

Le LOSC s’est imposé dans cette 24ème journée de Ligue 1 grâce à des buts de Nolan Roux (9ème) et Rony Lopes (53ème). Montpellier a réduit le score par Bryan Dabo (92ème).

 

 

« Cette victoire fait beaucoup de bien. Ce déplacement à Montpellier était très important, et gagner à l’extérieur est une bonne chose, même si c’était un match difficile contre une bonne équipe montpelliéraine. On va retenir le positif, et c’est bon pour le moral. Merci aux supporters qui nous soutiennent même dans la difficulté ». Rio.

 

 

Les statistiques de Rio

 

Ballons joués : 43

Ballons gagnés : 19

Ballons perdus : 12

Passes réussies : 78%

Coup franc : 1

Faute subie : 1

Fautes commises : 3

Carton jaune : 1 (31ème minute)

 

 

Rio a joué toute la rencontre en qualité de capitaine. Les Dogues sont repassés au soir de cette rencontre dans la première partie de tableau, à la 10ème place avec 31 points, devançant Rennes à la différence de buts (-1 contre -7). Cela dit, Guingamp ayant gagné face à Monaco (1-0), les bretons repassent devant et le LOSC redescend à la 11ème place.

Prochain rendez-vous le samedi 14 février 2015 face à Nice, à domicile. Venez nombreux !

 

[CdL] Mavuba : « On a manqué de fraicheur »

Le LOSC recevait le Paris Saint-Germain hier pour le compte de la première demi-finale de la Coupe de la Ligue. Les Dogues se sont malheureusement inclinés sur le plus petit des scores (0-1), et peuvent nourrir des regrets tant l’on sentait qu’il y avait quelque chose à faire. Désormais, l’unique objectif demeure le championnat.

 

« Il y a beaucoup de déception. On n’a pas eu trop d’opportunités, on n’a même pas une seule vraie occasion. Paris n’en a pas eu beaucoup mais en a marquée une. On a manqué de fraîcheur. Maintenant on ne va pas lâcher en championnat, on sait qu’on n’a pas le droit. On a beaucoup de joueurs et ceux qui manqueront de détermination et d’envie pour amener les meilleurs résultats au LOSC se mettront de côté tout seul. L’intérêt de tout le monde c’est de faire les efforts et qu’on finisse le mieux possible. Il ne faut pas s’affoler, ni subir car à force de dire que ça va aller, on peut couler ».

 

Rio, en qualité de capitaine, a joué toute la rencontre.

 

RioCDLLOSC-Paris(2)

[J23] Mavuba : « C’est frustrant »

 

Lille avait pourtant réussi à ouvrir le score face à Nantes, par l’intermédiaire de Jonathan Delaplace. Malheureusement, les « Canaris » sont parvenus en fin de rencontre à égaliser. Cela dit, Rio positive en témoignant qu’il s’agit de la fin d’une spirale négative à l’extérieur.

 

« Vu la physionomie, c’est frustrant. On prend encore un but sur coup de pied arrêté, c’était déjà le cas contre Monaco. C’est dommage, mais on ne peut pas dire que le match nul soit immérité pour Nantes, ils ont quand même poussé. On aurait pu mettre un but en contre, on a eu des opportunités mais notre mal depuis le début de saison dure toujours […] Dans l’état d’esprit c’est bien, le côté positif c’est qu’on casse notre spirale de défaites à l’extérieur, donc ça c’est bien ».

 

Rio a joué toute la rencontre en qualité de capitaine. Voici ses statistiques pour cette 23ème journée.

 

49 ballons joués

24 ballons gagnés

15 ballons perdus

76% de passes réussies

1 faute subie

 

Pour la 24ème journée de Ligue 1, le LOSC se déplacera à Montpellier. Ce sera vendredi 6 février 2015, à 20 heures.